ACCUEIL | NOUS JOINDRE

22 septembre 2018

Débat sur les enjeux agricoles
Les agriculteurs questionnent les candidats sur le pôle logistique

Caroline Charrette, candidate dans Montarville, Sonia Ziadé, candidate dans Marie-Victorin, Chantal Soucy, candidate dans Saint-Hyacinthe, Ginette Blondin, présidente du Syndicat Marguerite-D’Youville/Longueuil, Stéphane Bergeron, candidat dans Verchères





20 septembre – Plus de 70 agriculteurs ont assisté au débat sur les enjeux agricoles organisé le 18 septembre dernier, à Contrecœur, dans le cadre de la campagne électorale provinciale 2018. Le territoire du Syndicat de l’UPA de Marguerite-d’Youville et Longueuil compte sept circonscriptions électorales : Verchères, Montarville, Taillon, Marie-Victorin, Laporte, Vachon et La Pinière.

Participation
Compte tenu de ce nombre important, les organisateurs avaient demandé aux partis de déléguer deux représentants afin de participer à la soirée.  Voici la liste des candidats présents :

CAQ :    Chantal Soucy, candidate dans Saint-Hyacinthe
Suzanne Dansereau, candidate dans Verchères

PQ :    Stéphane Bergeron, candidat dans Verchères
Daniel Michelin, candidat dans Montarville

QS :     Jean-René Péloquin, candidat dans Verchères
Caroline Charrette, candidate dans Montarville

PLQ :    Sonia Ziadé, candidate dans Marie-Victorin

Suzanne Dansereau, candidate de la CAQ dans Verchères, anciennement mairesse de Contrecoeur et préfète de la MRC est demeurée dans l’assistance, préférant ne pas prendre part au débat en raison d’un contentieux avec une entreprise agricole du territoire.

Sujets traités
Les candidats ont été soumis à des questions variées sur différents thèmes portant sur les enjeux agricoles :
1.    Taxer les terres et les boisés de façon équitable
2.    Protéger les ressources tout en préservant l’agriculture
3.    Investir dans notre agriculture
4.    Aider les jeunes à s’établir sur leurs propres terres
5.    Pouvoir aux municipalités

Questions du public
Lors de la période d’échange avec le public, les nombreux producteurs présents ont questionné les candidats sur le dossier du pôle logistique de Contrecœur qui les menacent actuellement d’expropriation.  Un producteur de la relève a demandé à tous les candidats de répondre à oui ou non à la question suivante : est-ce que leur parti procéderait à son expropriation pour réaliser le pôle logistique s’il était porté au pouvoir?

Québec Solidaire et le Parti Québécois ont répondu non et la CAQ et le parti libéral ont refusé de répondre.

Source : Fédération de l’UPA de la Montérégie

Bookmark and Share
 

----- Publicité -----

----- Publicité -----

 

Copyright © 2008-18
LE MONDE AGRICOLE.CA
Propriété de la Société d'Agriculture de Richelieu
Tous droits réservés.