ACCUEIL | NOUS JOINDRE

13 avril 2019


FAC remet 50 000 $ à 23 projets de communautés de langue officielle en situation minoritaire






Regina (Saskatchewan), le 12 avril 2019 – Financement agricole Canada (FAC) contribue à la vitalité des langues officielles du Canada. Cette année, une aide financière de 50 000 $ a été accordée à 23 projets menés dans des communautés de langue officielle en situation minoritaire d’un bout à l’autre du pays.

Les 23 organismes bénéficiaires de l’aide financière sont les suivants :

Échelle multiprovinciale :
Association de la presse francophone (APF) : 15 000 $
Association des radios communautaires de l’Ouest et des Territoires (ARCOT) : 12 500 $
Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCJ) : 12 500 $

Échelle locale (chacun des organismes ci-dessous a reçu une contribution de 500 $) :

Le Cercle des Canadiens français de Prince George – Prince George (Colombie-Britannique) 
Les P’tits Lutins – Port Coquitlam (Colombie-Britannique)
École Héritage – Falher (Alberta)
La Société de la Petite Enfance et de la Famille du Sud de l’Alberta – Lethbridge (Alberta)
Centre éducatif Le Tournesol – Gravelbourg (Saskatchewan)
Chinook Regional Library – Swift Current (Saskatchewan)
Communauté burundaise de Regina – Regina (Saskatchewan)
École de Bellegarde – Bellegarde (Saskatchewan)
Étoiles d’la Rouge – Saint-Jean-Baptiste (Manitoba)
Municipalité de Val Rita-Harty – Val Rita-Harty (Ontario)
Radio communautaire Cornwall-Alexandria – Casselman (Ontario)
Organisation de la communauté anglophone de Lanaudière – Rawdon (Québec)
Centre de santé de la Vallée Massawippi – Ayer’s Cliff (Québec)
Société agricole de Huntingdon – Hinchinbrooke (Québec)
Association Québec 4-H – Sainte-Anne-de-Bellevue (Québec)
District scolaire francophone Sud – Dieppe (Nouveau-Brunswick)
École Le Sommet – Moncton (Nouveau-Brunswick)
École Dr.-Marguerite-Michaud – Bouctouche (Nouveau-Brunswick)
École Notre-Dame – Edmundston (Nouveau-Brunswick)
Centre de la Petite Enfance de la Rive‑Sud – Bridgewater (Nouvelle-Écosse)

Cette année, la Loi sur les langues officielles du Canada souffle ses 50 bougies. Cette loi reconnaît l’égalité de statut du français et de l’anglais et accorde à tous les Canadiens le droit de communiquer avec le gouvernement fédéral et de recevoir des services de celui-ci dans la langue de leur choix. Elle favorise aussi l’épanouissement des minorités francophones et anglophones et promeut l’égalité de statut ainsi que l’usage du français et de l’anglais dans la société canadienne.

À titre de société d’État fédérale, FAC veille au respect de cette loi. « Les organismes bénéficiaires de l’aide financière versée cette année contribuent à préserver l’extraordinaire diversité linguistique et culturelle qui renforce nos communautés et qui constitue l’un des traits distinctifs du Canada », a déclaré Greg Honey, vice-président exécutif et chef des ressources humaines de FAC. « FAC est fière d’appuyer les efforts déployés par ces groupes pour favoriser l’expression de notre patrimoine bilingue unique. »

Pour être admissibles, les projets devaient contribuer à promouvoir, à soutenir ou à renforcer le bilinguisme canadien ou l’épanouissement des communautés de langues officielles en situation minoritaire, en plus de répondre aux besoins identifiés dans le Plan d’action national pour les langues officielles du Canada : 2018 – 2023. La préférence a été accordée aux projets menés ou ayant des retombées au Canada rural ou aux projets liés à l’agriculture canadienne.

Source :   Financement agricole Canada


Bookmark and Share
 
 

Copyright © 2008-18
LE MONDE AGRICOLE.CA
Propriété de la Société d'Agriculture de Richelieu
Tous droits réservés.