ACCUEIL | NOUS JOINDRE

24 octobre 2019


L’avenir du PDZA






Dans une décision prise à la surprise générale, le maire de Sorel-Tracy, M. Serge Péloquin, appuyé à l’unanimité de son conseil, a voté contre l’embauche d’un nouveau coordonnateur au Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC Pierre-De Saurel.

À titre de représentant du milieu agricole de la région, le syndicat de l’UPA de Richelieu-Yamaska est évidemment étonné et déçu de ce geste inattendu qui provoque une chicane politique entre nos élus locaux. Le PDZA a été mis sur pied en 2016, soit il y a à peine trois ans, pour réaffirmer de la part de nos élus, la reconnaissance de l’agriculture et le développement de notre secteur d’activité qui est un moteur pour le développement économique de la région.

N’oublions pas que 90 % du territoire de la MRC Pierre-De Saurel se retrouve en zone agricole.

Le syndicat tend la main aux élus.

Nous invitons la ville-centre et l’ensemble des municipalités rurales à s’asseoir afin de trouver un terrain d’entente. Nous sommes disposés à rencontrer individuellement les acteurs de ce dossier pour trouver une solution gagnante pour tous.

Un plan d’action avait été mis en place lors de la présentation du PDZA. Certaines réalisations ont eu lieu depuis le temps avec succès, même si la principale priorité qui consiste à faciliter la réalisation de projets agricoles et agroalimentaires structurants reste encore à faire.

J’aimais souvent répéter à mes collègues des syndicats locaux des autres MRC de la Montérégie, que la région de Sorel-Tracy était un exemple à suivre dans l’élaboration de son PDZA. Le travail se faisait de façon efficace et avançait à un bon rythme.

Le succès d’un PDZA repose sur des actions régionales.

Nous devons travailler conjointement pour l’ensemble du territoire de la MRC. Pour l’instant, bon nombre de citoyens pensent qu’il s’agit d’une lutte entre la ville-centre et les municipalités rurales. Cette perception est non constructive et ne tient pas compte que deux autres municipalités rurales ont aussi voté contre cette embauche.

La région se retrouve donc depuis quelques mois, sans ressource pour coordonner son développement agricole. Nous ne pouvons plus nous permettre d’être en attente.
Les acteurs du milieu doivent collaborer à rendre le secteur agricole de la MRC encore plus prospère et développer celui-ci ensemble.


Sylvain Joyal
Président du Syndicat de l’UPA de Richelieu-Yamaska

Bookmark and Share
 
 

Copyright © 2008-18
LE MONDE AGRICOLE.CA
Propriété de la Société d'Agriculture de Richelieu
Tous droits réservés.