ACCUEIL | NOUS JOINDRE

05 juin 2018

Un pas vers la bonne direction pour découvrir les produits du terroir
Un nouveau circuit gourmand dans notre région cet été

Les producteurs et les partenaires associés au projet du Circuit Gourmand de la MRC Pierre-De Saurel. Crédit : Annie Bourque





« Nous pouvons enfin avoir une vitrine à nous » -Véronique Boudreault- propriétaire du Maraîcher du Village

La création d’un nouveau circuit gourmand permettra aux citoyens et aux touristes de la région de découvrir les produits du terroir d’une quinzaine de producteurs. En prime ? Un passeport foodie donnera droit à des réductions substantielles tout en incitant d’acheter des denrées locales.

« C’est une belle occasion de savourer divers produits maraîchers dont des asperges convoitées par les plus grands chefs du Québec, des fromages, de la viande de chevreau, du lapin, des œufs biologiques et de la bière de micro-brasserie », a dit Michel Aucoin, président du comité régional agricole et maire de Sainte-Victoire-de-Sorel.

Cet engagement est devenu une réalité en raison du plan de développement de la zone agricole (PDZA).  « Ce projet répond à l’une des priorités établies par le comité agricole de la MRC soit de développer l’intérêt régional envers l’agriculture et l’agroalimentaire et d’encourager la consommation de produits locaux. »

De son côté, le préfet de la MRC Pierre de Saurel et maire de Saint-Robert, Gilles Salvas souhaite que les citoyens de la région et touristes apprécieront les charmes de la ruralité.

Partenaires


« Je suis fière de faire partie d’une MRC qui a compris les enjeux de notre génération » a soutenu Véronique Boudreault, propriétaire du Maraîcher du Village avec son conjoint Carl Snyder. Crédit : Annie Bourque

Parmi les partenaires du circuit gourmand, on compte le MAPAQ, La Montérégie, le Garde-Manger du Québec et les producteurs locaux. Le projet est financé grâce à une subvention de 1 000 $ provenant du Fonds de développement des territoires.

La porte-parole du Garde-Manger du Québec, Brigitte Marcotte a expliqué que cette initiative permet de faire connaître des produits des producteurs mais aussi des transformateurs comme la laiterie Chalifoux ou Le Bédouin.

Dans le circuit, on trouve plusieurs producteurs maraîchers, mais aussi l’entreprise de champignons Mycocultures à Saint-Ours, la Sublime Asperge, la Ferme de l’Étang (productrice de viande de chevreau) et la Ferme Besner-Pagé (producteur d’asperges et lapin).

Et deux autres MRC dont la MRC Vallée de la Richelieu et celle de Roueville s’unissent à la MRC Pierre-de Saurel. Les trois proposent la découverte d’une quarantaine de producteurs locaux.

Réactions

Isabelle Chartrand, la directrice du Marché urbain Pierre-de Saurel qui représente 25 producteurs s’est réjouit de cette initiative. « Cela rejoint le cœur de nos valeurs et on nous donne ainsi une belle visibilité de faire connaître nos services et produits qu’on peut commander en ligne. »

De son côté, la copropriétaire du Maraîcher du Village Véronique Boudreault a remercié Andréanne Bergeron, coordonnatrice à la zone agricole ainsi que la MRC Pierre-De Saurel et le Garde-Manger du Québec.

En assistant l’an dernier aux consultations publiques du PDZA, Mme Boudreault a constaté le faible taux de participation des citoyens de Sorel-Tracy.  « Cela m’a confirmé ce que nous avions observé depuis le lancement de notre entreprise il y a 10 ans. : un travail énorme était à faire afin de ré-établir les liens entre le milieu agricole et la population active », a affirmé Mme Boudreault.

La jeune quadragénaire était particulièrement sceptique quant aux suites du rapport. « Étions-nous vraiment prêts à tisser des liens et à valoriser l’agriculture dans notre MRC? », a-t-elle demandé.

Le rapport du Pla n de développement de la zone agricole mentionne l’intérêt grandissant pour les consommateurs de se procurer les produits locaux. « Mais encore faut-il qu’ils sachent qui nous sommes et où nous sommes », ajoute-t-elle.

Le Maraîcher du Village fête sa 10e saison cette année. « Nous sommes partis de zéro. Pas de terre, pas de tracteur, pas d’équipement. Les dépenses en publicité et en promotion se retrouvent souvent en bas de la liste ».

Somme modique

Les producteurs comme Véronique Boudreault et Carl Snyder dépensent une centaine de dollars afin de faire partie du circuit gourmand.  « Grâce au partenariat entre le Garde Manger du Québec et la MRC, nous pouvons enfin avoir notre vitrine à nous. Notre circuit et notre passeport qui sont remplis de gens passionnés qui travaillent corps et âme pour offrir des produits à la hauteur de vos attentes », a conclu Véronique Boudreault.

On peut se procurer son passeport foodie en visitant le site internet www.vireegourmande.ca  ou en se rendant à l’Office de tourisme de la région de Sorel-Tracy.

Le site Web du circuit gourmand sera en ligne vendredi de cette semaine : www.vireegourmande.ca

En attendant : on peut consulter http://gardemangerduquebec.ca/circuits/

Les citoyens et les touristes pourront découvrir les jeunes producteurs comme Sandryne et son conjoint Alexandre R. Allard qui vont faire pousser des fines herbes, fleurs comestibles, fruits et légumes à leur entreprise qui porte le joli nom de Ferme du Père. A leurs côtés, Andréanne Bergeron, coordonnatrice à la zone agricole à la MRC Pierre-De Saurel. Crédit : Annie Bourque

Bookmark and Share
 

----- Publicité -----

----- Publicité -----

 

Copyright © 2008-18
LE MONDE AGRICOLE.CA
Propriété de la Société d'Agriculture de Richelieu
Tous droits réservés.